Mobilisation pour l’insertion des jeunes

Les jeunes qui entrent aujourd’hui sur le marché du travail sont les premiers touchés par la crise qui déstabilise l’économie mondiale. Dans la Loire, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans de catégorie A s’est accru de 4,9 % entre le 4e trimestre 2019 et le 4e trimestre 2020 pour représenter près de 6 000 jeunes aujourd’hui.

Face à cette situation, le plan « 1 jeune, 1 solution » a pour objectif de créer de nouvelles opportunités pour l’emploi des jeunes en activant les leviers de la formation, des aides à l’embauche et des contrats aidés dans le secteur marchand ou non-marchand.
Ce plan permet de couvrir l’ensemble des situations : jeune sorti d’école et confronté à l’incertitude des perspectives économiques au jeune éloigné de l’emploi et en besoin de formation.

Les mesures du plan :

 
1. Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle :

- Une compensation de charge de 4 000 € pour tout jeune recruté prolongée jusqu’à fin mars 2021.
- Une aide exceptionnelle de 5 000 € pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) ou de 8 000 € pour recruter un alternant de plus de 18 ans (également prolongée jusqu’à fin mars).
- 100 000 missions de service civique supplémentaires pour permettre à des jeunes de s’engager dans des associations.
- 2 000 emplois FONJEP en appui des associations pour se développer et se consolider.
- 1 000 jeunes recrutés dans des TPE et PME sur des métiers centrés autour de la transformation écologique des modèles économiques.
- 2 500 jeunes orientés vers des emplois dans le monde du sport dans le cadre de l’action de l’Agence nationale du sport.

2. Orienter et former les jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir :

- 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes qui seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur.
- 16 000 formations dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignants, des infirmières et des auxiliaires de vie dans les 5 prochaines années.
- 35 000 formations numériques pour les jeunes non-qualifiés en 2020 et 2021.
- Des parcours individualisés pour 35 000 décrocheurs entre 16 et 18 ans d’ici fin 2021.
- 26 500 places supplémentaires pour poursuivre des formations en études supérieures, en CAP et BTS à la rentrée 2020.
- Doublement du nombre d’élèves bénéficiaires des cordées de la réussite et des parcours d’excellence.

3. Accompagner les jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours sur mesure :

- 120 000 dispositifs supplémentaires d’insertion dans l’emploi : Parcours Emploi Compétences (PEC) et Contrat Initiative Emploi (CIE).
- Doublement des places en Garantie jeunes pour atteindre 200 000 possibilités d’accompagnement.
- 80 000 Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA) supplémentaires.
- Doublement de l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ) mis en place au sein de Pôle emploi.
- 3 000 places supplémentaires dans le dispositif SESAME : accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation.

Emploi, formation, volontariat, retrouvez toutes les solutions proposées sur le site 1jeune1solution.gouv.fr
Mairie de L’Horme
Cours Marin
42152 l’Horme
Ouverture :
Lundi : 8h30-12h
Mardi : 8h30-12h 13h30-17h30
Mercredi : 13h30-17h30
Jeudi : 8h30-12h 14h-19h
Vendredi : 8h30-12h 13h30-17h30

Tél : 04 77 22 12 09 / Fax : 04 77 31 67 49
Courriel : mairie@ville-horme.fr
Suivez-nous: